Campagne “Faisons entrer l’endométriose dans la liste des ALD30 : la Présidence de la République répond à l’association

,

Dans le cadre de la campagne que l’association ENDOmind mène depuis plusieurs mois pour faire intégrer l’endométriose dans la liste des ALD30, nous avons été invitées à plusieurs reprises à exprimer nos motivations et argumenter notre demande pour les malades vivant au quotidien avec l’endométriose, et ayant pour la grande majorité subit une errance médicale pendant de nombreuses années.

Reçues à l’Assemblée Nationale, puis au Sénat, nous avons eu l’opportunité d’échanger avec de nombreux parlementaires qui se sont montrés très à l’écoute et convaincus de la pertinence de notre démarche. Ainsi, plus de 300 d’entre eux se sont mobilisés à nos côtés pour faire entendre notre demande au plus haut niveau avec des courriers adressés au Ministre des Solidarités et de la Santé, des questions écrites au gouvernement, et une proposition de résolution déposée par l’Assemblée Nationale visant à acter la reconnaissance institutionnelle de l’endométriose.

En parallèle, nous avons adressé plusieurs courriers aux ministères intéressés par les problématiques liées ou engendrées par l’endométriose et ses impacts sur la vie des malades et de leur entourage.

Nous avons aussi adressé un courrier au président de la République Emmanuel Macron qui nous a fait parvenir une réponse par l’intermédiaire de son Chef de Cabinet Monsieur Brice Blondel, nous assurant de l’attention portée à notre demande qu’il a transmise au Ministre des Solidarités et de la Santé Olivier Veran chargé de nous apporter une réponse.

Rappelons que Monsieur Olivier Veran s’est exprimé au mois de Juillet à l’Assemblée Nationale au sujet de notre campagne, indiquant qu’il en avait demandé l’instruction à la direction de la Sécurité Sociale (revoir son intervention).

Nous espérons que nos diverses démarches, accompagnées par l’Agence Com’Publics, trouveront l’écho espéré par toutes les personnes concernées par cette maladie, rencontrant des difficultés de prise en charge, y compris liées à son coût, difficultés amplifiées par le contexte sanitaire actuel.

Vous souhaitez soutenir le travail de l’association ?
Devenez adhérent et donnez-nous plus de voix !