Campagne “se battre ensemble pour chacune”

, , , , ,

 

Communiqué de la Fondation pour la Recherche sur l’Endométriose :

La Fondation pour la Recherche sur l’Endométriose, créée en 2021 par l’association ENDOmind sous l’égide de la Fondation pour la Recherche Médicale, est heureuse de s’associer avec Intima, marque d’hygiène intime, dans le cadre d’un partenariat de 3 ans à compter du 30 août 2021.

L’endométriose est une maladie gynécologique provoquant d’intenses douleurs, qui touche près d’1 femme sur 10.

Néanmoins, cette maladie reste mal connue avec un délai de diagnostic d’environ 10 ans et aucun traitement curatif à ce jour.

Afin de remédier à cette méconnaissance et à ce retard, ENDOmind, association de patientes fondée en 2014 et agréée par le Ministère de la Santé, s’est donnée pour mission de faire de l’endométriose un véritable enjeu de société et de santé publique. Un des leviers majeurs pour avancer sur la maladie est la recherche, insuffisante aujourd’hui. Aussi, afin d’accélérer la recherche, l’association a créé en janvier 2021 la première Fondation pour la Recherche sur l’Endométriose, sous l’égide de la Fondation pour la Recherche Médicale. En soutenant financièrement des projets de recherche en France, ses objectifs sont de comprendre l’endométriose et développer des traitements afin de combattre cette maladie.

Un engagement qu’Intima a spontanément voulu soutenir. En effet, depuis plus de 30 ans, Intima se donne pour mission d’aider les femmes à s’approprier leur intimité, en prendre soin et l’aimer. De fait, pour Intima, au-delà d’un rituel d’hygiène, prendre soin de son intimité implique également de s’écouter et se faire confiance. Surtout lorsque intimité rime avec douleur.

Parce que ce n’est pas normal d’avoir mal. Parce que ce peut être le signal d’un problème,
comme l’endométriose… Intima encourage les femmes à s’exprimer : quand il s’agit de leur corps, elles seules peuvent vraiment déterminer ce qui est normal et ce qui ne l’est pas.

Dans le cadre de ce partenariat, Intima participera au soutien de projets de recherche qui seront financés par la Fondation avec un double objectif clair : œuvrer pour faire reconnaître l’endométriose et favoriser un diagnostic plus précoce.

Afin de faire sortir cette maladie de l’ombre, ENDOmind et la Fondation pourront également compter sur le soutien médiatique d’Intima.

Accompagnée par BETC Paris, son agence de communication, avec l’appui de l’équipe BETC Corporate, la marque a ainsi développé une campagne de sensibilisation, encourageant les femmes à mettre des mots sur leurs maux, sur la base d’un principe fondamental : le droit de ne pas avoir mal.

A travers une approche métaphorique, la campagne met en avant avec force et sensibilité les douleurs physiques et psychologiques, ainsi que l’isolement engendrés par la maladie.
C’est également une campagne optimiste, soulignant l’importance du collectif pour avancer, insufflant un sentiment d’espoir auprès des femmes et de manière plus générale auprès de la société.

 

Retrouvez plus d’informations sur www.fondation-endometriose.org

 

Participez à l'enquête "Ma fatigue et moi"

Enquête "Ma fatigue et moi" Cette enquête prend place dans...

La Fondation pour la Recherche sur l'Endométriose lance son 1er appel à projets

La Fondation pour la Recherche sur l’Endométriose (FRE), sous l’égide...